Benalla: L’affaire du collaborateur d’Emmanuel Macron n’en finit plus de rebondir.

FAIT-DIVERS – Un proche conseiller d’Emmanuel Macron a été identifié comme à l’origine de violences lors d’une manifestation le 1er mai, révèle ce mercredi 18 juillet Le Monde.

Alexandre Benalla, collaborateur de Macron, identifié en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris. Il portait un casque à visière des CRS et a quitté les lieux de peur d’être reconnu. Il a discrètement écopé de 15 jours de suspension.

Alexandre Benalla, collaborateur de Macron, identifié en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris

CAPTURE D’ÉCRAN YOUTUBE
Alexandre Benalla, collaborateur de Macron, identifié en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris

Un proche conseiller d’Emmanuel Macron a été identifié comme à l’origine de violences lors d’une manifestation le 1er mai, révèle ce mercredi 18 juillet Le Monde.

Alexandre Benalla, collaborateur de Macron, identifié en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris:

 

L’affaire du collaborateur d’Emmanuel Macron n’en finit plus de rebondir.

Alexandre Benalla a également agressé une femme à la Contrescarpe, comme le montre une vidéo inédite

La vidéo la plus connue de l’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron du 1er mai ne montrait pas ce qu’il s’était passé sur le trottoir d’en face.

Dans l’intervalle, il a traversé la rue avec la jeune fille, aidé par une autre personne. Il la plaque contre le mur et fait une tentative de balayage avec sa jambe. On entend distinctement la victime dire « aïe » et « arrêtez ». Alexandre Benalla écarte également de sa main une cycliste qui cherche à s’interposer. Enfin, il entend les cris de l’autre côté de la rue et traverse, laissant la victime prostrée, assise contre le mur.

C’est là que la vidéo  reprend, avec l’arrivée d’Alexandre Benalla dans le champ. A la fin, grâce à la nouvelle vidéo, on se rend compte que la fille agressée est une amie du manifestant tabassé. Ils quittent les lieux ensemble. La victime déclare « C’est des malades! ».

Une intervention qu’il était censé mener en tant qu’observateur, assistant sans agir à l’action des forces de l’ordre lors des rassemblements parisiens du 1er mai. Sauf qu’Alexandre Benalla sortira de son rôle. Et, comme on le voit dans cette vidéo, par deux fois.

Benalla a écopé d’une suspension temporaire, du 4 au 19 mai, comme le montre un courrier que s’est procuré Le Monde. Le directeur de cabinet lui y reproche son « comportement manifestement inapproprié » ayant « porté atteinte à l’exemplarité qui est attendue, en toutes circonstances, des agents de la présidence de la République » en précisant que tout nouveau débordement se traduira par un licenciement.

Le journal précise qu’aujourd’hui Benalla reste chargé de mission à l’Elysée mais a été affecté à un poste administratif où il s’occupe de la sécurité d’événements organisés « à l’intérieur du Palais » comme la célébration de la victoire des Bleus au Mondial.

Le saviez vous : Benalla devait assurer la sécurité du couple présidentiel durant son séjour cet été au fort de Bregançon.

● Qui est Alexandre Benalla?

À partir de 2011, Alexandre Benalla assure la protection des responsables du Parti socialiste, notamment de Martine Aubry ou encore de François Hollande. En 2012, il entre au service d’Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, en tant que chauffeur. Mais l’expérience tourne court. «Je m’en suis séparé au bout d’une semaine après une faute professionnelle de première gravité: il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite», raconte Arnaud Montebourg au Monde.

En 2016, celui qui est réserviste de la gendarmerie depuis 2009 est chargé de la sécurité du candidat Emmanuel Macron, alors leader d’En Marche!. Il se fait remarquer par son comportement parfois «musclé». Après la victoire du quadragénaire, il devient chargé de mission à l’Élysée, en tant qu’adjoint au chef de cabinet du président, François-Xavier Lauch, et accompagne le président dans de nombreux déplacements. De son côté, Le Monde a révélé que l’ancien «M. Sécurité» du président français disposerait d’un appartement de fonction au 11, quai Branly. L’Élysée indique que l’information n’est «à ce stade» pas officiellement confirmée.

Samedi, on apprenait aussi par le biais de plusieurs députés Les Républicains qu’Alexandre Benalla possédait un badge de l’Assemblée nationale, lui permettant d’accéder à l’hémicycle. Un pass qui lui a été retiré au moment des premières révélations du Monde mercredi, toujours selon ces élus, qui ont réclamé des explications.

 

Source : Le Huffington Post

Une réflexion sur “Benalla: L’affaire du collaborateur d’Emmanuel Macron n’en finit plus de rebondir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s